Environnement familial, équilibre et grossesse

L'environnement familial et l'équilibre

La structure familiale et son environnement n'auraient pas de lien visible avec l'équilibre glycémique, mais l'adaptation psychosociale aurait une relation. C'est la conclusion d'une étude menée aux Etats-Unis. Plus le diabète est installé depuis longtemps et plus la personne est âgée, moins l'équilibre serait bon (hémoglobine glyquée plus élevée). Lorsque l'entourage familial accepte sans problèmes la maladie, la qualité de vie du diabétique est meilleure et il y a moins d'interférences avec le suivi. La cohésion familiale est corrélée avec une meilleur état physique. Parmi les familles enquêtées, les femmes se trouvent plus satisfaites que les hommes. En conclusion de cette étude, la structure familiale n'aurait pas d'influence sur l'équilibre, mais par contre le vécu et l'acceptabilité de la maladie par la famille en aurait. On peut cependant supposer que la structure familiale influence plus ou moins l'acceptabilité et le vécu de la maladie.

Diabetes Care, vol 21, n°2, page 241

L'amélioration de l'équilibre glycémique durant la grossesse et sa détérioration ensuite

Dans un article de Diabetes Care 'Transient improvement in glycemic control' les auteurs rappellent leur observation d'un excellent équilibre durant les grossesses et que par contre, après et avant il avait tendance à être plus mauvais. Ils ont, par leur étude, confirmer ces faits en constatant que durant la grossesse le groupe de 30 femmes observées avait nettement diminué leur taux d'hémoglobine glyquée. Cependant un faible pourcentage, celles qui avaient déjà un mauvais équilibre au moment de la conception(hémoglobine glyquée supérieure à 9 %), avaient un équilibre aussi mauvais sinon plus durant la grossesse. Par contre pour la majorité l'équilibre se détériorait après la naissance de l'enfant. En conclusion les auteurs indiquent que si la plupart des femmes arrivent à avoirun bon équilibre durant la grossesse, avant la grossesse, ce n'est pas toujoursle cas et après l'équilibre se détériore. Il semblerait qu'un meilleur suivisoit nécessaire après.

Diabetes Care (vol 21, num 3, page 374)

En cliquant sur les choix proposés dans le menu à gauche vous obtiendrez des informations complémentaires extraites de publications scientifiques ou autres manuels, à lire avec prise en compte de vos propres besoins et souhaits.