Diabète de type 1 et adolescence : Une transition délicate pour les jeunes diabétiques

Chez les adolescents souffrant de diabète de type 1, le passage d´une prise en charge pédiatrique à une médecine pour adultes est souvent déstabilisant. Cette transition entraîne dans un certain nombre de cas une rupture de suivi et un mauvais contrôle glycémique comme le montre l´étude menée en Ile de France dans plusieurs centres de pédiatrie et de diabétologie adultes. 61 jeunes avec un diabète de type 1 âgés de 18 ans en moyenne ont été suivis. Près d´un quart (23 %), étaient en rupture de suivi au terme de cette période, soit qu´ils n´aient jamais consulté comme prévu en diabétologie pour adultes, soit qu´ils aient abandonné le suivi. Aucune amélioration de l´équilibre glycémique avec une HbA1c à 9 % n´a été observée en dépit d´une intensification du traitement. Une rétinopathie mimine est apparue chez 6 patients, et le nombre d´acidocétoses s´est accru. Ces données renforcent l´idée de la nécessité de développer des soins et des stratégies spécifiques, ainsi qu´un suivi étroit des patients au moment de la transition et durant les deux années qui suivent, par une collaboration active entre pédiatres et diabétologues pour adultes pour les jeunes concernés.

Congrès Société Francophone de Diabétologie, Lille 16-18 mars 2010

En cliquant sur les choix proposés dans le menu à gauche vous obtiendrez des informations complémentaires extraites de publications scientifiques ou autres manuels, à lire avec prise en compte de vos propres besoins et souhaits.