Aliments sucrants

La promenade glycémique après une prise de glucides montre des variations qui sont loin d'être uniformes. La connaissance des tendances glycémiques de quelques aliments peut aider à mieux équilibrer son diabète. L'index glycémique est une mesure scientifique qui permet d'estimer la vitesse de passage du sucre des glucides absorbés. Il est estimé en comparant la courbe glycémique après l'ingestion d'une quantité équivalente en glucides de l'aliment et du glucose pur. Parmi les aliments à index glycémique élevé on retrouve, avec le glucose, les boissons gazeuses (coca, orangina, etc.), les corn flakes, le pain blanc, les biscottes, la purée de pommes de terre, le miel. Pris seuls ils élèvent très rapidement la glycémie. Tous ces aliments ne sont pas interdits, loin de là. Bien intégrés dans l'alimentation, ils apportent la part de glucides nécessaire à une alimentation équilibrée. Souvent associés à d'autres aliments, leur absorption est ralentie.

Journal of American Medical Association, 21 avril 2010

Fort lien entre les sucres ajoutés et les graisses dans le sang

Dans la fabrication des aliments, le sucre est souvent ajouté pour améliorer le goût, les plus utilisés sont le saccharose (sucre blanc) et le fructose. Une étude menée chez plus de 6 000 adultes américains entre 1999 et 2006 étudie le lien entre ces sucres ajoutés et les lipides dans le sang. En moyenne, 15,8 % des calories consommées le sont à partir de sucres ajoutés. Chez les participants qui consommaient moins de 5 % de leur apport calorique total sous forme de sucres ajoutés, le bon cholestérol était de 0,58 g/l. Plus cette part progresse, plus le bon cholestérol diminue (0,47g/l avec 25%) et plus le mauvais augmente. Pour les triglycérides, la tendance est aussi négative. Cette étude montre donc bien une corrélation statistiquement significative entre la consommation de sucres ajoutés dans l´alimentation et les concentrations de lipides sanguins chez les adultes américains.