Restauration rapide : trop riche en sel

Une nouvelle étude américaine montre que la nourriture servie dans la restauration rapide est trop riche en sel. Dans cette étude, les données ont été recueillies de midi à 14h des jours de la semaine de mars à juin 2007 dans 167 emplacements de la ville de New York City. 6 500 repas ont été analysés avec des contenus en sel très élevés. Plus de la moitié de toutes les commandes individuelles a dépassé la limite conseillée et même 84% dans certaines chaînes de restauration. Les chercheurs considèrent que la réduction de sel dans les produits servis en restauration rapide est un enjeu de santé publique. De nouvelles normes plus strictes pour la quantité de sel seraient imposées aux Etats Unis comme dans nombre de pays développés, mais nous savons (voir le procès intenté par l’industrie du sel contre un chercheur de l’INSERM dont Equilibre s’est fait l’écho), que le lobby du sel est efficace.

Archives of Internal Medicine, 26 avril 2011