L'insuline serait un signal de satiété en période postprandiale

Dans le cerveau, l'insuline peut agir comme un signal de satiété au cours de la période post-prandiale et est associée à une perte d'appétit et de réduction de la consommation d'aliments. C'est une étude allemande qui a étudié le rôle de l'insuline dans l'émission de signaux correspondant à l'envie alimentaire. Dans 2 groupes de femmes en bonne santé, 160 unités d'insuline nasale ont été administrées après le déjeuner, et deux heures plus tard, un test de goût a été effectué sur plusieurs biscuits de différente qualité. La même quantité d'insuline a été administrée a jeun. L'administration d'insuline intranasale a été associée à une légère diminution de la glycémie, mais aucun effet sur la concentration d'insuline dans le sang a été observée. Cette observation peut apparaître contradictoire avec la prise de poids quelquefois observée avec la prise d'insuline et encourage à de nouvelles études.

Diabetes, Février 16, 2012, doi: 10.2337/db11-1390