Les poissons gras pourraient aider à combattre la maladie des gencives

Leur intérêt nutritionnel n'est plus à démontrer, mais les chercheurs nous en font découvrir de nouveaux.

Une étude a révélé que manger des quantités modérées d'acides gras oméga-3 a été bénéfique pour les patients atteints de maladie parodontale. Les personnes atteintes de diabète ont un plus grand risque de maladie parodontale. Le mauvais équilibre glycémique a été systématiquement associé à la gravité de cette maladie. Les chercheurs ont classé 9 200 adultes en trois groupes en fonction de leur consommation d'acides gras oméga-3. En conclusion, la maladie parodontale était beaucoup moins fréquente chez les consommateurs d'omega3, même avec des quantités modérées. Les acides gras oméga-3 sont retouvés principalement dans les poissons gras (saumon, sardines, maquereau, hareng, etc...) ainsi que dans les noix, noisettes. Les recommandations actuelles pour la bonne santé vasculaire sont de manger 2 fois par semaine du poisson, donc allier le plaisir gustatif et la prévention ne sont pas hors de portée.

Journal of the American Dietetic Association, November 2010