Le four à micro-ondes, un excellent outil

Bien des bruits ont couru sur le risque cancérigène de la cuisson au four à micro-ondes. Ces bruits venaient d'une étude effectuée sur des rats nourris avec des acides gras polyinsaturés transformés en une forme chimique particulière appelée "trans". On a vu chez ces rats une fréquence de tumeurs plus importante.

Les fours à micro-ondes à très forte puissance ont la possibilité de transformer un petit pourcentage des acides gras polyinsaturés dans ces formes "trans". Donc par un raccourci extrêmement rapide, le bruit a couru que la cuisson au four à micro-ondes était cancérigène. Les fours à micro-ondes très puissants ont disparu du marché et de plus cette observation n'a jamais été prouvée chez l'homme.

Les fours à micro-ondes ont surtout l'avantage de favoriser l'utilisation d'une moins grande quantité de graisses de cuisson, et de ce fait sont à privilégier.