Index glycémique des fruits

Le sucre des fruits n'est pas absorbé rapidement. Plusieurs études ont permis de mesurer l'index glycémique des fruits. Il dépend entre autre de la maturité, de la variété, mais d'une manière générale ce ne sont pas des sucres très rapides.

L'index glycémique permet de mesurer la rapidité d'absorption d'un type de glucides (ou hydrates de carbone). Pour le calculer, la glycémie est mesurée régulièrement durant 3 heures après une prise de 50 grammes de glucose. On obtient une courbe dont la surface peut être calculée. Pour le glucose c'est l'index 100. La même personne absorbe 50 grammes de glucides sous une autre forme. La glycémie est mesurée de la même manière durant les 3 heures suivantes, on obtient une autre courbe dont la surface est rapportée à la surface correspondant au glucose. Plus l'aliment augmentera rapidement la glycémie plus l'index glycémique sera élevé et se rapprochera du chiffre 100. Il faut savoir que cet index varie suivant les personnes, suivant la maturité des produits, leur cuisson, leur accompagnement, etc. Cependant il reste un indice intéressant pour savoir si un aliment est très sucrant comme le miel (91), moyennement sucrant comme les spaghettis (44) ou très peu sucrant comme la pomme(38) ou les lentilles (26).

D'une publication à une autre l'index glycémique peut varier légèrement, mais les tendances globales restent.

Pour les fruits

Du plus élevé au moins élevé:Ananas (66), Mangue (55), Banane (53), Orange (43), Raisins (45), Pomme (38), Poires (36), Abricots secs (33), Pêches (29), Prunes (25), Pamplemousse (25), Cerises (22), Cacahuètes (11), pour un index glycémique du glucose à 100.