Le sucre en morceaux plus efficace que le jus d'orange

Lors d'une étude réalisée dans un grand hôpital parisien, l'effet re sucrant le plus rapide après une hypoglycémie, a été observé avec les morceaux de sucre. Trois morceaux de sucre sont en général suffisants pour faire remonter la glycémie à un niveau normal. Il est donc inutile d'en prendre plus. Le jus d'orange agit bien sûr, mais un peu moins rapidement, de même que les gels vendus en tube dans le commerce.

Si vous êtes loin d'un repas, vous pouvez prendre un biscuit ou un fruit en complément. Le sucre en morceaux enveloppé individuellement dans du papier est également un moyen commode d'en avoir toujours à proximité.

Le sucre passerait plus vite avec de l'eau

Dans une étude récente publié par Diabetes Care (1998,Vol 21,num5,page 711) J.L. Sievenpiper montre que le glucose ou le sucre élèvent beaucoup plus rapidement la glycémie s'ils sont dilués dans l'eau. Le test a été effectué à partir d'une ingestion de 25 grammes de sucre. Equilibre vous a déjà informé que le sucre blanc passe moins vite que le glucose, et encore moins vite que le fructose et la glycémie augmente de manière différente suivant le sucre. Plus ils sont dilués dans l'eau, plus ils passent rapidement dans le sang. Lors d'un malaise hypoglycémique, prendre 3 morceaux de sucre c'est bien, mais prendre un verre d'eau pour les aider à passer semble un plus. A vous de le vérifier.

Ne pas trop se re sucrer après un malaise

Vertige, pâleur, confusion, etc. les symptômes du malaise hypoglycémique donnent pour objectif immédiat leur disparition la plus rapide possible. 15 à 20 grammes de sucre sont suffisant pour faire remonter la glycémie à 1 gramme par litre en 10 minutes. Mais il faut attendre 10 minutes. Dans ce cas le temps est long et les symptômes sont toujours présents. La tentation est grande de compléter par un jus de fruit supplémentaire, des gâteaux, etc. On passe souvent les dix minutes à manger jusqu'à ce que les symptômes disparaissent. La glycémie effectuée une heure après le malaise va montrer des taux inquiétants : 250 mg/dl, 300 mg/dl. Le phénomène du rebond sera le premier mis en cause, mais des travaux récents montrent que le phénomène de rebond entraîne une élévation de la glycémie d'environ 20 mg/dl, 30 mg/dl ce qui n'est pas suffisant pour faire remonter la glycémie à ces niveaux. La plupart du temps le re sucrage après le malaise a été trop important.

C'est très compréhensible. Il n'y a que ceux qui ont été en hypoglycémie qui peuvent vous dire combien l'objectif de retrouver une situation normale le plus rapidement possible est omniprésent et entraîne souvent une prise de glucides trop importante. Il faut tenir compte de sa propre expérience, vérifier si possible les prises alimentaires à ce moment, se faire aider par un ami, le conjoint ou un parent et faire du mieux que l'on peut.