Le rebond glycémique après une hypo

Lorsque l'on fait un malaise hypoglycémique, l'organisme tend à réagir à cette situation. Souvent la glycémie mesurée une heure ou deux après un malaise est très élevée. L'organisme sécrète différentes hormones qui font monter la glycémie. Ce phénomène a souvent été observé mais il n'est pas constant. Il ne se reproduira pas tout le temps, pas toujours à la même intensité, différemment chez chaque diabétique.

Il ne faut donc pas tout expliquer par le rebond. Une autre cause, beaucoup plus fréquente, est à souligner car elle dépend du traitement du malaise. Lorsqu'un malaise est objectivé par une glycémie, par exemple 50 mg/dl ou bien par des symptômes explicites, le traitement doit être immédiat. Souvent il est conseillé de prendre 3 morceaux de sucre ou bien une boisson sucrée.

Le problème majeur dans ce cas, pour le diabétique comme pour l'entourage est d'attendre que l'absorption du sucre montre ses effets. Il faut attendre au moins une dizaine de minutes pour que les symptômes disparaissent. Dix minutes dans ce cas, c'est long, très long et souvent le diabétique absorbe plus de glucides pour faire disparaître plus vite les symptômes. Malheureusement cela ne sert à rien et la disparition des symptômes n'ira pas plus vite. Le revers de la médaille est de voir la glycémie s'élever de manière importante dans l'heure qui suit. La cause essentielle est l'excès de glucides absorbés.