Invité chez des amis, comment éviter un malaise au début du repas?

Vous êtes invité à un repas chez des amis. Par politesse, vous n'avez pas demandé la composition exacte du repas. Vous savez compenser une entrée non glucidique par un peu de pain ou plus de féculents, donc a priori, pas de problèmes. Vous avez réalisé votre avant le repas comme habituellement.
Dès le début du repas, vous vous êtes engagé dans une discussion passionnée sur vos dernières vacances. Les aiguilles de la pendule ont tourné, et vous ressentez quelques signes d'hypoglycémie. Votre premier réflexe est de manger, mais l'entrée consiste en une salade de crudités, alors vous prenez un peu de pain. Pourquoi pas!
Cependant, il n'est pas inopportun dans ce cas de manger rapidement 2 ou 3 pierres de sucre, les symptômes disparaîtront plus rapidement. L'absorption des glucides est plus rapide et l'appétit n'est pas coupé. Prendre du sucre en public au cours d'un repas n'est pas une pratique obligatoirement discrète, aussi vous pouvez prétexter un oubli et une absence de 2 minutes pour les prendre à l'abri de regards indiscrets. Dans les quelques minutes qui suivent vous pouvez replonger dans l'atmosphère conviviale du repas et ne pas gâcher votre soirée en tardant à prendre des mesures efficaces.
La prochaine fois vous serez peut être un peu plus prévoyant en retardant par exemple votre injection de 20 ou 30 minutes, en portant plus d'attention à l'apéritif ou verre de vin pris au début du repas sans apport de glucides.