Diabète et sel

Limiter le sel diminue les complications

Avec un diabète, la pression artérielle élevée aggrave les complications (infarctus, AVC, maladie rénale...). Dans une analyse de plusieurs études l'apport en sel des participants a été limité à 11,9 grammes par jour avec un diabète de type 1 et à 7,3 grammes par jour pour ceux avec un type 2, pour voir l'incidence sur leur tension artérielle. Les examinateurs ont constaté que la réduction de la pression artérielle est similaire à celle constatée à partir de la prise de médicaments antihypertenseurs. Les effets du sel sur la pression artérielle sont bien connus, mais la connaissance de la composition en sel de l’alimentation est à développer. La très grande majorité du sel provient des aliments transformés que nous mangeons. Il faut moins se concentrer sur la salière et plus sur ce que nous achetons dans les supermarchés et les restaurants de chaîne.

The Cochrane Library publication, Décembre 2010C

En cliquant sur les choix proposés dans le menu à gauche vous obtiendrez des informations complémentaires extraites de publications scientifiques ou autres manuels, à lire avec prise en compte de vos propres besoins et souhaits.