Diabète et mortalité

Diabète élève le risque de décès toutes causes confondues

Le diabète n'est pas seulement un risque double pour les décès d'origine vasculaire, mais il augmente aussi le risque de décès de causes non vasculaires, y compris le cancer et les maladies infectieuses. Si à 50 ans un diabétique perd 6 ans, le tabagisme en prend environ 7, de même l’inégalité entre hommes et femmes est bien connue. C’est 820 900 personnes à travers 97 études prospectives qui ont permis de montrer la réalité pour le diabète. Le diabète entraîne un risque 2,32 fois plus élevé de décès d'origine vasculaire mais le risque était également plus élevé par cancer (1,25 fois), mais aussi pour d’autres maladies (foie, pneumonie, maladies infectieuses, troubles mentaux, maladies digestives, etc….). Le risque de mortalité élevé du diabète semble indépendant de la pression artérielle, des lipides, de la consommation d'alcool, de la fonction rénale et du statut socio-économique. L’hyperglycémie, cependant, est apparue pour rendre compte de certains des risques de mortalité du diabète. Il n'est pas clair si le risque élevé de cancer observé avec le diabète est direct. Toutefois, les résultats renforcent la nécessité pour les personnes atteintes de diabète d'obtenir des tests appropriés de dépistage du cancer sur une base régulière.

New England Journal of Medicine, 3 mars 2011D

En cliquant sur les choix proposés dans le menu à gauche vous obtiendrez des informations complémentaires extraites de publications scientifiques ou autres manuels, à lire avec prise en compte de vos propres besoins et souhaits.