Insuline Glargine (Lantus R) et cancer

Une nouvelle étude effectuée avec l'aide financière de Sanofi vient de montrer que le risque de cancer chez les patients prenant de l'insuline glargine n'a pas été plus élevé dans trois grandes études avec un suivi fois d'environ 3 ans. Cela remet en cause les précédentes observations succinctes effectuées auparavant. A priori, l'insuline glargine reste sans risque comparé aux bénéfices de traitement qu'elle apporte, même si, par contre, elle n'a pas encore prouvé ses avantages par rapport à l'insuline NPH.

2012 New England Journal Medicine 1203858

American Diabetes Association congress 8 -12 june 2012, Philadelphie