Pas de chutes ou de fractures supplémentaires avec un contrôle glycémique intensif

Les personnes âgées diabétiques de type 2 présentent un risque élevé de fractures et de chutes. Pour déterminer l'effet du contrôle glycémique intensif rapport à la norme, les fractures et chutes ont été évaluées dans le cadre de l'étude Accord sur le risque cardiovasculaire. Les fractures ont été évalués à 54 des 77 sites qui comprenaient 7287 des 10,251 participants. En comparaison avec la glycémie standard, la surveillance intensive de la glycémie n'a pas augmenté ou diminué le risque de chute ou de fracture dans l'étude ACCORD.

Diabetes Care July 2012 vol. 35 no. 7 1525-1531